La grosse vrillette

Écrit par les experts Ooreka

La grosse vrillette ou « xestobium rufovillosum », aussi appelée « horloge de la mort », est un insecte xylophage.

Il appartient à la famille des anobiidae au même titre que :

Ce coléoptère est un ravageur de bois qui s'attaque plus particulièrement aux charpentes et aux planchers de vos granges, appartement et maisons, dans lesquels il creuse des galeries.

Caractéristiques de la grosse vrillette

La grosse vrillette

L'œuf duquel la grosse vrillette éclot est :

  • de couleur blanc ivoire ;
  • à la coque lisse ;
  • de la taille de 0,6 mm.

Au stade de larve, la grosse vrillette est caractérisée par :

  • sa consistance charnue ;
  • sa couleur crème ;
  • sa forme arquée ;
  • un corps recouvert d'une pilosité jaune abondante ;
  • une paire de mandibules qui lui permettent de forer sa galerie dans le bois ;
  • ses 3 paires de pattes ;
  • sa taille : elle peut atteindre 10 mm.

Enfin, on distingue certaines caractéristiques physiques une fois que l'insecte est adulte :

  • Il mesure de 5 à 8 mm.
  • Son corps est allongé.
  • Il a une forme trapue.
  • Sa couleur est brun foncé.
  • Un capuchon recouvre sa tête : il est triangulaire et arrondi aux angles.
  • Au bout de ses antennes de trois articles allongés apparaissent des massues.
  • Ses élytres (carapaces qui protègent les ailes, et qui se relèvent lorsque la vrillette vole) :
    • sont couvertes de poils jaune-blanchâtre lui donnant un aspect bigarré ;
    • ne présentent pas de stries, contrairement à la plupart des anobiidae.

Arrivé à la taille adulte, le mâle est plus petit que la femelle.

Par ailleurs, la grosse vrillette est facile à distinguer des autres vrillettes, car elle est, comme son nom l'indique, plus grosse.

Note : une fois extraite de sa galerie, la grosse vrillette adopte une position arquée, alors qu'au sein de la galerie elle était droite.

Cycle de vie de la grosse vrillette

Ponte et éclosion des œufs

La femelle pond 100 œufs en moyenne - parfois jusqu'à 200 - qu'elle dispose isolément ou par groupes de 2 ou 3.

Elle n'installe pas ses œufs n'importe où :

  • Elle cherche des fentes ou fissures ou des surfaces rugueuses telles que les parois de ses anciennes galeries.
  • Elle ne dépose ses œufs que là où le bois a été infesté par un champignon :
    • car il altère la consistance du bois, rendant ainsi les galeries plus faciles à creuser ;
    • parce qu'il enrichit le bois en azote, gaz indispensable au développement de la larve.

L'incubation dure 4 à 5 semaines.

Développement larvaire

Une fois la larve sortie, le développement larvaire dure entre 1 et 5 ans en règle générale, mais peut durer jusqu'à 10 ans si les conditions ne sont vraiment pas favorables. Cela varie en fonction de :

  • la nature du bois dans lequel elle est : elle est bien dans l'aubier, le duramen et le bois parfait ;
  • du type de champignon présent dans le bois qu'elle attaque, car c'est ce qui donne sa valeur nutritive au bois ;
  • de la température : elle doit être comprise entre 20 et 25 °C ;
  • de l'humidité : elle doit être de 22 % minimum.

Durant le développement larvaire, la grosse vrillette fore le bois dans lequel elle est, créant ainsi des galeries qui parfois se croisent. Elles sont parallèles au fil du bois et ont un diamètre de 2 à 4 mm.

La nymphose prend ensuite 2 à 3 semaines.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Vie adulte

L'insecte parfait sort alors du bois en creusant un orifice de 2 à 4 mm de diamètre. Cette apparition s'effectue toujours entre les mois d'avril et de mai.

La grosse vrillette cesse alors de s'alimenter et consacre son temps de vie, variant de 8 à 10 semaines, à la reproduction.

La reproduction de la grosse vrillette est marquée par un phénomène particulier :

  • La femelle génère un bruit régulier et sec en donnant des coups de tête contre les parois des galeries qu'elle a creusées dans le bois, afin d'attirer le mâle. Cela permet aux mâles et femelles de se repérer puis de se rejoindre dans le but de s'accoupler.
  • Cela leur a valu le surnom d'« horloge de la mort » ; en effet le son émis ressemble fortement à celui d'une horloge qui sonne, sans qu'on sache d'où il vient, ce qui le rend inquiétant.

Note : dans les croyances populaires, on pensait que le son que la grosse vrillette émet lors de la phase de reproduction annonçait la mort de quelqu'un.

Une fois qu'ils se sont retrouvés, le mâle et la femelle s'accouplent. Cela peut prendre de 30 minutes à 1h15, et se déroule hors des galeries. Puis la femelle va pondre ses œufs.

Distribution :

La grosse vrillette se trouve :

  • en Afrique du Nord ;
  • en Amérique du Nord ;
  • en Europe.

Note : les grosses vrillettes sont particulièrement répandues en Angleterre et en Hollande.

Xestobium rufovillosum : en quoi est-il nuisible ?

Les attaques concernent les bois mal ventilés et subissant une forte humidité, en tant que celle-ci favorise le développement de champignons. Générant des pourritures « fibreuses », ou « cubiques » enrichies en azote, ils conditionnent le développement des larves.

L'insecte attaque des bois infestés par deux types de champignons :

  • Ceux responsables des pourritures cubiques qu'on reconnaît, car ils présentent une fissure suivant les trois plans privilégiés du bois, et formant ainsi des parallélipipèdes dans le bois ; aussi la couleur de ce bois est plus brune qu'à l'ordinaire.
  • Ceux responsables des pourritures fibreuses qu'on reconnaît, car le bois est ramolli et se détache en fibrilles, tout en ayant une teinte plus claire qu'à l'ordinaire.

Dans la plupart des cas, les dégâts causés par la grosse vrillette sont plus importants que ceux causés par le champignon ayant attaqué le bois. Elles permettent donc, à certains égards, de reconnaître les bois attaqués par des champignons.

Par ailleurs, il peut s'épanouir dans les essences feuillues ou résineuses, mais pas les essences tropicales. On remarque qu'il attaque tout particulièrement le bois de chêne ancien.

Au sein des essences à bois parfait duranimisé, l'insecte s'attaque a priori seulement à l'aubier, plus tendre et plus facilement dégradable. Cependant, si le duramen est attaqué par l'humidité durant une longue période, il finit par être altérable aussi.

Exemples de bois attaqués :

  • Les pans de bois revêtus d'une couche de plâtre ou d'un crépi, devenus perméables avec le temps.
  • Les solivages, notamment situés à l'aplomb de la cuisine ou des sanitaires. On fait notamment référence aux immeubles construits sans accès à l'eau courante et où l'eau a été installée par la suite. Avec la vétusté de l'immeuble, la dégradation des joints, l'eau a pu s'infiltrer, humidifiant les bois porteurs.

On note qu'étant donné le degré d'humidité et de température dont la grosse vrillette a besoin, il y a peu de risque d'infestation dans les conditions habituelles des logements actuels.

Cependant, comme elle attaque surtout les charpentes et planchers humides et mal ventilés, nous vous conseillons d'éviter de poser de la moquette ou un autre revêtement de sol sur du vieux plancher.

Il ne faut pas oublier que la grosse vrillette attaque aussi parfois le mobilier, bien qu'en général ce soit plutôt un lieu privilégié de la petite vrillette.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Grosse vrillette : détecter sa présence

On ne peut constater la présence de l'insecte qu'après l'envol de la première génération, grâce aux orifices d'envol de 2 à 4 mm que celui-ci perce pour sortir du bois.

Le son qu'elle émet lors de la reproduction peut aussi alerter de sa présence.

Enfin, on identifie la grosse vrillette grâce aux vermoulures qu'elles laissent dans les galeries qu'elle a creusées. En effet, ses galeries sont remplies de déjections granuleuses caractéristiques de l'insecte, d'un diamètre de 1 mm et de la forme d'une lentille.

Bon à savoir : la vrillette a la capacité de « faire la morte », en rentrant ses pattes, sa tête et en restant l'immobile pendant un long moment.

Traitement des grosses vrillettes

Préventif

Étant donné que la vrillette a besoin d'une atmosphère humide, il s'agit de :

  • éviter de dépasser les 20 % d'humidité dans vos intérieurs ;
  • limiter les infiltrations d'eau par la toiture, par les canalisations, dues aux dégâts des eaux, etc.
  • vérifier régulièrement l'état des bois ;
  • supprimer les sources d'humidité favorables aux champignons lignicoles.

Par ailleurs, il est possible d'appliquer des traitements physico-chimiques préventifs.

Curatif

Dans le cas où l'infestation concerne un meuble ou accessoire en bois :

  • Si vous n'avez qu'une infestation légère, décapez-le et appliquez un insecticide résiduel sur l'objet.
  • S'il s'agit d'une infestation plus importante, nous vous conseillons d'effectuer une fumigation : l'opération consiste à introduire un gaz éliminant les organismes vivants nuisibles dans l'atmosphère d'une enceinte fermée.

Dans le cas où l'infestation concerne vos charpentes ou votre plancher :

  • Si l'infestation est relative, appliquez annuellement un insecticide durant au minimum 3 ans.
  • Si l'infestation est importante, il est nécessaire de changer le bois et de mettre en place une bonne ventilation, au risque que votre maison tombe en poussière. Dans ce cas, il est impératif de faire appel à une entreprise de désinsectisation, car le traitement nécessite des opérations que seuls les professionnels maîtrisent et peuvent mettre en œuvre :
    • Le sondage : on sonde les éléments de bois à l'aide d'un instrument spécial afin de déterminer les zones contaminées.
    • Le bûchage : on élimine les zones où le bois est vermoulu et on met à nu le bois toujours résistant.
    • Le brossage et le dépoussiérage :
      • le brossage consiste à retirer la vermoulure des galeries creusées par l'insecte ;
      • le dépoussiérage consiste à dégager les surfaces sur lesquelles il faut appliquer du produit, afin que ce dernier pénètre en profondeur.
    • Le traitement en profondeur : on injecte un produit de préservation dans les trous creusés.
    • Le nettoyage et l'élimination des déchets.
    • L'application en surface : on en effectue une première application, puis une seconde. Les pièces de bois doivent être propres, dépoussiérées, décapées.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
ML
michel daniel lys

paysagiste formateur, rédacteur d'articles tech

Expert

LS
laurent selmo

artisan

Expert

EB
eric bigot

expert bâtiment

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.