Le lyctus

Écrit par les experts Ooreka
Le lyctus

Le lyctus est un insecte xylophage, au même titre que :

On en dégage deux espèces en France : le « lyctus brunneus » et le « lyctus linearus ». Ces deux espèces sont très similaires dans leur mode de vie et d'alimentation.

Ce coléoptère s'attaque à tous vos bois ouvrés : parquets, charpentes, mobilier, etc. Il est plus particulièrement connu pour infester les bords de fenêtres ou de portes et les petites menuiseries.

Deux types de lyctus

En France, on peut rencontrer deux types de lyctus différents : le lyctus brunneus et le lyctus linearis. Ces deux espèces sont au départ très similaires :

  • Leurs œufs sont : translucides, souples, ronds, et d'un diamètre d'environ 1 mm.
  • Leurs larves sont aussi identiques :
    • Elles mesurent 4 à 8,5 mm de longueur en fin de développement.
    • Elles sont de couleur blanc grisâtre, avec une tête plutôt rousse.
    • Elles présentent trois paires de pattes - les pattes antérieures étant plus développées que les autres.
    • Leur corps est recouvert d'une pilosité dorée.
    • Leur stigmate abdominal postérieur est particulièrement développé.
    • En revanche, au stage adulte, certains aspects permettent de les distinguer.

Le lyctus brunneus

On dégage diverses caractéristiques physiques du lyctus brunneus adulte :

  • taille : de 4 à 6,5 mm de longueur ;
  • forme allongée ;
  • large tête ;
  • 3 paires de pattes ;
  • de puissantes mandibules ;
  • antennes de 11 articles, avec une massue de 2 articles au bout ;
  • élytres (carapaces recouvrant les ailes) :
    • environ 2,5 fois plus longues que larges ;
    • recouverte d'une légère pilosité dorée.

Le lyctus linearis

Une fois arrivé à l'âge adulte, le lyctus linearis présente des caractéristiques telles que :

  • une longueur de 4 à 6,5 mm ;
  • une forme allongée ;
  • une large tête ;
  • une paire de puissantes mandibules ;
  • une couleur brun jaunâtre à brun rouge ;
  • des antennes de 11 articles, avec une massue de 2 articles au bout ;
  • des élytres (carapaces recouvrant les ailes) :
    • environ 2,3 fois plus longues que larges ;
    • présentant des lignes de points parallèles bien marquées ;
    • recouvertes d'une pilosité dorée disposée elle aussi en ligne.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Lyctus : cycle de vie

Les deux types de lyctus ont globalement le même cycle de vie, qui dure en général de 6 à 10 mois, mais qui peut s'étendre jusqu'à 2 années ou se réduire à 3 mois dans des conditions optimales de laboratoire. En fait, le délai varie en fonction :

  • de la nature du bois dans lequel se trouve l'insecte ;
  • de la qualité nutritive de ce bois, notamment de sa richesse en amidon ;
  • du climat : les conditions optimales étant celles du climat tropical, c'est-à-dire 27 °C et 75 % d'humidité.

La femelle pond environ 20 œufs isolément, ou par groupe de 2 à 6 chez le lyctus brunneus, dans les fissures du bois. On note que le bois doit nécessairement être très riche en amidon. L'incubation dure 1 à 2 semaines.

Le développement larvaire varie en fonction des conditions ambiantes. En effet, en hiver, si les conditions sont mauvaises, elles restent inactives ce qui prolonge leur développement.

Durant cette période, les larves creusent des galeries de 1 à 3 mm de diamètre dans le sens du fil du bois afin de se nourrir. Ces galeries sont remplies de vermoulures d'une extrême finesse, comme la « fleur de farine ». Ce détail est précieux pour différencier le lyctus de la vrillette.

Au terme du développement larvaire, le lyctus se transforme en nymphe en 2 à 4 semaines. À la fin, il se construit une logette dans laquelle il séjourne 4 jours.

Entre avril et septembre, l'adulte sort enfin du bois en creusant un orifice d'envol. Il adopte alors une activité crépusculaire. Le mâle vit en général 2 ou3 semaines, alors que la femelle vit 6 semaines.

Bon à savoir : en intérieurs chauffés, son cycle de vie est nettement inférieur à 1 an. On en trouve donc 2 à 3 générations par an.

Répartition du lyctus

On trouve le lyctus brunneus partout dans le monde.

Le lyctus linearis se trouve aussi partout dans le monde, mais il est nettement plus commun en Europe qu'ailleurs. On note qu'il y est en voie de régression comparé au lyctus brunneus.

En quoi le lyctus nous nuit-il ?

Bois attaqués

Le lyctus attaque :

  • les parties tendres des bois aux essences feuillues tels que le chêne, le noyer, le frêne, l'orme, le cerisier, le châtaignier ou le saule ;
  • les bois aux essences tropicales riches en amidon tels que l'acajou, le bambou, l'acacia, le koto, etc. ;
  • en revanche, il n'attaque jamais les bois aux essences résineuses.

Par ailleurs, on note qu'il affectionne les bois secs, voire très secs.

Détecter sa présence

On en trouve dans les maisons, musées ou entrepôt, dans toutes sortes de bois ouvrés :

  • dans les meubles ;
  • dans les objets en bois,
  • dans les plinthes ;
  • dans les lambris ;
  • dans les parquets ;
  • dans les encadrements de portes ou fenêtres.

À force de forer le bois, le lyctus le fragilise, parfois jusqu'à le réduire en poussière. Souvent il est trop tard lorsqu'on détecte sa présence. Il faut donc être vigilant, et surveiller les éventuelles infestations.

On peut constater sa présence lorsqu'il apparaît à l'âge adulte :

  • Il est alors visible autour des fenêtres.
  • Il a alors creusé les orifices d'envol à la surface du bois.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Traitement du lyctus

Préventif

Il est conseillé de vérifier régulièrement vos bois. Afin d'éviter toute infestation, vous pouvez par exemple :

  • appliquer un traitement préventif ;
  • appliquer un cirage ou un vernissage peut empêcher la ponte des œufs par la femelle lyctus.

Curatif

Le traitement curatif du lyctus est le même que celui de la grosse vrillette ou de la petite vrillette. Il nécessite de faire appel à une entreprise de désinsectisation, seule capable de mettre en œuvre toutes les étapes correctement :

  • les phases préparatoires : sondage, bûchage, brossage et dépoussiérage ;
  • la phase de traitement : application d'un produit biocide qui arrête le développement larvaire et empêche toute nouvelle ponte.

Note : afin d'avoir plus de renseignements sur le traitement des lyctus, consultez les rubriques « traitement » sur les pages consacrées à la grosse vrillette ou à la petite vrillette.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PN
pierrick nr-zed

ecothermicien étude expertise démarche responsable | nr-zed

Expert

germain hello-laprérie

coach de jardin | dna - de naturae animus

Expert

pierre vacher

conseil, expertise bâtiment, suivi de travaux | audit et expertise batiment pierre vacher

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.