Comment lutter contre les cafards

Sommaire

La vue d’un cafard cause en général un sentiment de répulsion instinctif, qui se fonde sur une réalité dans la mesure où cet insecte, qui se reproduit à une vitesse hallucinante, est souvent vecteur de virus et de bactéries.

Dans une maison individuelle, il est possible de s'en débarrasser, principalement à l’aide de pièges ou de gels, préférables aux insecticides, qui sont très efficaces mais toxiques pour les animaux et les enfants. Lorsqu’on habite un immeuble collectif, le traitement individuel des cafards peut se révéler insuffisant : une entreprise de désinsectisation peut alors intervenir pour traiter tous les appartements en même temps.

Découvrez comment lutter contre les cafards.

Zoom sur les cafards ou blattes

Les mots « blatte », « cafard » et « cancrelat » désignent exactement le même insecte. Blatte (du latin Blatella) est le terme scientifique, tandis que le langage courant utilise plutôt les mots « cafard » ou parfois « cancrelat ». Au Québec on parle de « coquerelles », aux Antilles de « ravets ».

En France, on recense principalement :

  • La blatte germanique, brune, qu’on rencontre dans les habitations car elle aime la chaleur.
  • La blatte orientale, noire, qu’on rencontre dans des lieux plutôt frais, typiquement les caves et les parkings.
  • La blatte des meubles, qui est arrivée en Europe plus récemment, il y a une vingtaine d’années.

Pendant la journée la blatte ou cafard se terre en général dans un coin obscur ; c’est surtout la nuit que l’insecte sort de sa cachette pour chercher de la nourriture. Omnivore, il se nourrit de légumes, fruits, aliments sucrés, viande, graisses, mais aussi de papier, carton, tissu et également des cadavres de ses congénères.

Le cafard adulte peut s’introduire dans un bâtiment par une fente minuscule de 1,5 mm. Il circule ensuite le long des gaines techniques et des colonnes de vide-ordures, contaminant ainsi tous les appartements d'un même immeuble. Gravitant dans des endroits suspects, le cafard est souvent vecteur d'agents pathogènes (virus, bactéries) et peut aussi provoquer chez certaines personnes des allergies respiratoires.

Le cafard se reproduisant à une vitesse hallucinante, une infestation se produit très vite. En outre, après une seule fécondation, le cafard femelle stocke la semence du mâle et peut ainsi pondre 100 000 œufs au cours de sa vie, sans renouveler l'accouplement.

Méthode 1 : utilisez des pièges à cafards

Les pièges à cafard sont de petites boîtes que vous disposerez au sol, ou parfois verticalement sur les murs pour les pièges adhésifs.

Installez des pièges :

  • d’abord dans la cuisine et les pièces d'eau,
  • mais aussi dans les autres pièces, ce qui vous permettra de déterminer jusqu'où vont les cafards.

Il existe deux sortes de pièges à cafards : les pièges à glu et les pièges avec insecticide.

Utilisez des pièges à glu

Inoffensifs pour l’homme comme pour les animaux domestiques, les pièges à glu contiennent un appât qui attire les cafards et sont enduits d’une substance gluante qui les capture.

Ces pièges ne suffisent pas à exterminer tous les cafards (un traitement insecticide ultérieur est nécessaire), mais plutôt à :

  • Déterminer le degré d'infestation et les points de passages les plus fréquents, selon le nombre de cafards pris dans chaque piège.
  • Vérifier qu'il n'y a plus de cafards après un traitement insecticide.

Utilisez des pièges avec insecticide

Les pièges avec insecticide comportent eux aussi un appât qui attire les cafards, plus un produit insecticide qui ne les tue pas immédiatement, mais leur permet de retourner dans leur repaire, où ils meurent après avoir contaminé leurs congénères.

Hermétiquement scellés, ces pièges sont inoffensifs : il n’existe aucun risque qu'un enfant ou un animal de compagnie s'empoisonne en jouant avec.

Méthode 2 : utilisez un gel anticafards

Présentés en seringue prête à l'emploi, sans danger pour l'homme et les animaux de compagnie, ne nécessitant aucune précaution particulière, les gels anticafards sont extrêmement efficaces. Après ingestion, le cafard, est tué en quelques heures ou jours, selon les produits. Son cadavre, dévoré par ses congénères, va les exterminer aussi.

Avec le poussoir de la seringue appliquez des petits points de gel dans tous les recoins obscurs :

  • sous les éviers et lavabos, derrière et sous la baignoire ;
  • sous les tuyaux d’écoulement des toilettes ;
  • derrière le réfrigérateur et le gros électroménager ;
  • dans les recoins des placards ;
  • autour du vide-ordures ou dans les locaux à poubelle.

Méthode 3 : déshydratez les cafards pour les exterminer

Une autre façon de se débarrasser des cafards est de saupoudrer dans tous leurs lieux favoris et zones de passage un peu de terre de diatomée qui, contenant des particules de silice, fissure leur carapace et entraîne leur mort par déshydratation.

La terre de diatomée agit de manière physique et non chimique. Elle a l’avantage de ne pas être toxique pour les hommes et les animaux de compagnie.

Utilisez de la terre de diatomée vendue à usage insecticide en petites boîtes poudreuses : vous éviterez ainsi d’inhaler des particules de silice irritantes pour les poumons.

Méthode 4 : utilisez des appâts à base d'acide borique pour le traitement des cafards

L’acide borique est vendu en pharmacie sous forme de sachets de poudre. Bon marché, il est très efficace, tuant le cafard en quelques heures après ingestion de boulettes contenant ce produit. Pour réaliser ces boulettes :

  • Mélangez l'acide borique à du lait concentré sucré (dont les cafards sont friands), de façon à obtenir une pâte que vous façonnerez en boulettes ; molles au début, elles durcissent en 30 minutes.
  • Disposez ces boulettes près des bouches d'aération, dans les coins obscurs et chauds et dans tous les endroits où les cafards sont susceptibles de passer.
  • Recommencez l'opération 3 semaines plus tard afin de détruire la génération suivante de cafards.

Méthode 5 : éliminez les blattes avec un produit insecticide

Très efficaces, les insecticides anticafards existent en poudre, en aérosol ou en pulvérisateur. Les produits à vaporiser ou pulvériser sont préférables parce qu'ils permettent de traiter plus facilement les recoins obscurs où se réfugient les cafards.

  • Vaporisez-les dans tous les endroits obscurs.
  • Vaporisez également les plinthes et encadrements de portes.

Méthode 6 : faites appel à une entreprise de désinsectisation

Si l'infestation par les cafards est récurrente, surtout si vous habitez en immeuble collectif, faites appel ou demandez au syndic de faire appel à une entreprise de désinsectisation.

Utilisant des produits adaptés et surtout traitant tous les appartements le même jour, elle viendra à bout de l’infestation.

Matériel nécessaire pour lutter contre les cafards

Imprimer
Gants en latex jetables

Gants en latex jetables

Environ 3 € la boite de 100

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Désinsectisation

Désinsectisation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur les différentes solutions selon les lieux infestés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Traitement d'une infestation

Sommaire